Education: La proviseure du lycée Mame Cheikh Mbaye très remontée contre le Conseil départemental de Tambacounda

0
214
En Crd préparatoire de la rentrée scolaire 2020/2021 tenu à la salle de la gouvernance, la proviseure du lycée Mame  Cheikh Mbaye de Tambacounda a fulminé contre le Conseil départemental. Qui  ne s’implique pas, d’après elle, dans le bon fonctionnement de son établissement.

« Le Conseil départemental [de Tambacounda] est complétement absent. Pas d’accompagnement financier, pas de matériels. On ne connaît pas le Conseil départemental. », s’est indignée Mme Marie Rose Ngom.

Piqué par les déclarations, le représentant du président du Conseil départemental de Tambacounda à la rencontre  a ardemment répondu à la proviseure, estimant  que  l’institution locale n’a pas les moyens de sa politique.

« Nous, on n’a pas les moyens  [financiers] appropriés(…) C’est la masse salariale qui crève notre budget. Ce que l’Etat nous donne, on paye. Le peu qu’on a, on aide les gens sur la base de ce qu’ils demandent. Demandez à certains collèges, nous sommes intervenus. Si vous avez besoin du président, vous lui dites on a tel problème, il va intervenir »(Sic), s’est adressé Dessé Kanouté.

Loin de ces réponses du berger à la bergère, l’Inspecteur d’académie de Tambacounda, lui, assure que les travaux de réhabilitation du lycée engagés par la fondation Sonatel sont sur le point d’être achevés.

« Les travaux sont très avancés au niveau du lycée Mame Cheikh Mbaye. En ce qui concerne le bloc administratif et les salles de classe, pratiquement la réhabilitation est presque terminée(…) Les équipements ne sont pas encore sur place. Je pense que d’ici la fin du mois de novembre, ces classes seront opérationnelles et  pourront être occupées par les élèves. Sur ce plan-là, il n’y a pas de crainte(…)», affirme Babacar Diack  en marge du Crd.

Et d’ici la réouverture complète du lycée, un dispositif sera établi pour permettre  aux autres élèves du lycée de vaquer à leurs enseignements.

«  Il y a des salles de classe qui ne sont pas concernées au niveau du lycée et qui vont accueillir des élèves. Mais aussi, nous avons repéré des  salles de classe dans certains établissements (…) où nous allons ouvrir des classes pour accueillir des élèves, en attendant que les travaux soient achevés au lycée Mame Cheikh Mbaye », informe Inspecteur Diack.

De Amédine FAYE, correspondant Teranganews à Tambacounda

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here