Grève des enseignants : 8,78% de grévistes dans le primaire, 10,36% dans le secondaire, selon le ministère de l’Education nationale

0
112

Le taux de participation au mouvement de grève pour la totalité des académies françaises ainsi que La Réunion a atteint 8,38%, selon le ministère. Les syndicats estiment que le taux de grévistes est plus élevé.

Malgré un renforcement du protocole sanitaire dans les lycées pour enrayer la seconde vague de l’épidémie de Covid-19, plusieurs syndicats d’enseignants ont maintenu leur appel à la grève, mardi 10 novembre, notamment pour que les collèges bénéficient des mêmes mesures.

Confronté à la colère naissante des enseignants, le ministre de l’Education nationale avait annoncé la semaine dernière de nouvelles mesures pour limiter les risques de contamination dans les lycées, notamment en autorisant davantage de cours à distance, à condition de conserver au moins 50% d’enseignement en présentiel pour chaque élève. Malgré cela, une intersyndicale (FSU, FNEC-FP-FO, CGT, Educ’action, Snalc, SUD et SNCL-FAEN) a appelé à cesser le travail.

 Un taux de grévistes plus élevé selon les syndicats. Selon le ministère, ce mouvement s’est traduit par un taux de grévistes de 8,78% dans le primaire et de 10,36% dans le secondaire (collèges et lycées). Les syndicats font de leur côté état d’un taux de grévistes plus élevé. “On est autour de 20% dans le primaire”, a déclaré à l’AFP Guislaine David, la secrétaire générale du Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, alors que le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, dénombre “environ 45% de grévistes au collège”.

 Autour de 15% de grévistes dans les collèges parisiens. Dans la capitale, le taux de grévistes s’établissait à 15,3% dans les collèges, 8,7% dans les lycées professionnels, 4,5% dans les lycées généraux et technologiques et 6,9% dans le premier degré, a indiqué le rectorat vers 10 heures, mardi matin.

Cinq tentatives de blocage à Paris. A la même heure, on dénombrait cinq tentatives de blocage de lycées, a appris franceinfo. Il s’agit des lycées Colbert (10e), Racine (8e), Charlemagne (4e), Bergson (19e) et Brassens (19e). A 10 heures, tout était “rentré dans l’ordre”, a fait savoir le rectorat.

FRANCEINFO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here