États-Unis: Trump quittera la Maison Blanche si la victoire de Biden est confirmée

0
166
FILE - In this Tuesday, Jan. 9, 2018 file photo, President Donald Trump listens during a meeting with lawmakers on immigration policy in the Cabinet Room of the White House in Washington. Trump's use of a vulgar term to describe African countries has left the small cluster of immigration hard-line groups in the U.S. scrambling to distance themselves from him. Trump used the vulgarity during an Oval Office meeting on Thursday, Jan. 11, with members of Congress in asking why the U.S. would want more immigrants from places such as Haiti and Africa. (AP Photo/Evan Vucci, File)

Au moment de présenter ses vœux aux forces armées pour la fête de Thanksgiving, le président américain sortant a fait un pas de plus vers l’acceptation de sa défaite. Joe Biden et sa femme Jil ont quant à eux livré leur premier message de Thanksgiving aux Américains. Dans ce clip vidéo diffusé sur Internet, le futur couple présidentiel a appelé à éviter les grands rassemblements familiaux pour limiter la propagation du coronavirus.

La fête de Thanksgiving est toujours spéciale pour la nombreuse famille Biden, qui aime se retrouver, affirme Joe, installé dans un canapé de sa résidence de Willmington avec Jill, sa femme. Mais cette année, explique-t-il avec un regard bienveillant sur fond de musique douce au piano, la situation est différente « Cette année, nous allons rester dans le Delaware avec juste un petit groupe de proches à la table familiale. Je sais que ce n’est pas comme cela que nous espérions passer les fêtes. Mais c’est un sacrifice que toutes nos familles peuvent et devraient faire pour sauver des vies ».

À son tour, la future première dame des États-Unis, Jill Biden, enseignante de profession, prend la parole pour remercier les travailleurs essentiels : « Nous sommes reconnaissants envers les millions d’Américains qui travaillent en première ligne pendant cette pandémieCeux qui soignent nos malades, ceux qui nous apportent notre nourriture et ceux qui éduquent nos enfants ».

Le couple présidentiel a aussi livré un hommage aux familles endeuillées par le coronavirus. « Joe et moi connaissons la douleur de cette chaise vide », explique Jill Biden, la main posée sur Joe Biden.

« Quelque chose de très difficile à accepter »

Pendant ce temps, à Washington, on ne trouve aucun message de Donald Trump aux Américains. Le président est encore occupé à crier à la fraude électorale sans aucune preuve. Il a néanmoins promis aux journalistes de quitter le Maison Blanche si le collège électoral confirmait la victoire de Joe Biden.

Est-il prêt à admettre formellement sa défaite si le collège des grands électeurs confirme que le démocrate Joe Biden sera le prochain président américain ? « Ce sera quelque chose de très difficile à accepter, parce que nous savons qu’il y a eu une fraude massive », a répondu Donald Trump.

Quittera-t-il alors la Maison Blanche le 20 janvier, jour de la prestation de serment du prochain président des États-Unis ? « Bien sûr que je le ferai. Et vous le savez », a-t-il lâché du bout des lèvres.

Ces mots, dans la bouche de Donald Trump, ont de l’importance, car son refus d’admettre la victoire de son adversaire est unique dans l’histoire du pays. Même si le passage de relais entre lui et Joe Biden au début de l’an prochain ne fait déjà plus guère de doute. Le collège des grands électeurs se réunira le 14 décembre pour désigner officiellement le vainqueur de l’élection. Ce devrait être une formalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here