AUTOSUFFISANCE EN RIZ – Le Pnar perfusé à hauteur de 37 milliards

0
139
Le Programme national d’autosuffisance en riz (Pnar) à travers la Société nationale d’aménagement et d’exploitation des terres (Saed) vient de bénéficier d’un appui financier à long terme pour la mise en place d’infrastructures durables devant permettre de contribuer au Programme d’actions prioritaires ajuste et accéléré (Pap2a) pour l’autosuffisance en riz du Sénégal.
L ’autosuffisance en riz est et reste une priorité pour le gouvernement. En effet, le ministre de l’Economie, du Plan et de la coopération Amadou Hott et celui des Affaires étrangères du Japon, Motegi Toshimitsu ont procédé, hier dimanche, 10 janvier, à Dakar à la signature de l’échange de notes relatif au projet de production de riz irrigué dans la vallée du fleuve Sénégal, pour environ 37 milliards de FCFA. Cet objectif lancé en 2014 tarde encore à être atteint. Selon Amadou Hott; «cet important projet permettra d’améliorer la productivité du riz irrigué dans la vallée du fleuve, contribuant ainsi à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à la réduction du déficit de la balance commerciale du Sénégal».

Le représentant résident de la Jica Komori Masakatsu pour sa part dira: «La Jica réaffirme son engagement à accompagner les efforts du gouvernement du Sénégal pour une croissance économique durable par le biais du secteur agricole». Il a, toutefois préciser que ce prêt «a été octroyé au gouvernement sénégalais à un taux concessionnel 0.01%, avec une maturité de 40 ans et un délai de grâce de 10 ans».

Concrètement, il s’agit de «réhabiliter les systèmes d’irrigation sur une superficie de 9000 ha dans les départements de Dagana et de Podor», dira-t-il. Cette réhabilitation, poursuit-il «sera accompagnée de la mise en place de pistes rurales, de magasins de stockages, de machines agricoles, et de toutes les autres infrastructures connexes requises».

JEAN PIERRE MALOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here