Amadou Bâ : «je ne suis ni en concurrence avec Abdoulaye Diouf Sarr ni avec Mbaye Ndiaye pour le contrôle de Dakar. Je ne suis pas demandeur, c’est le Chef de l’Etat qui….»

0
1091

Tout est clair. Enfin. Le “mortal kumbat” agité çà et là par les partisans d’Amadou Bâ, Abdoulaye Diouf Sarr et/ou le Ministre d’Etat, Mbaye Ndiaye pour le contrôle de Dakar, n’existe que dans l’imagination fertile de ceux qui y pensent.

C’est, du moins, la sèche réponse servie, dimanche, par le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan par ailleurs, responsable politique aux Parcelles Assainies.

Autant au niveau communal que départemental, Amadou Bâ, interpellé sur la question en marge de la réception des femmes de l’Alliance pour la République (Apr), a déclaré à qui veut l’entendre, qu’aucun nuage sombre ne plane entre lui et les autres responsables du Parti présidentiel, à Dakar.

«Il n’y a aucun problème ni divergence entre le ministre d’Etat, Mbaye et moi-même. C’est vraiment un ami, un frère. Maintenant, nous sommes sur le champ politique», a-t-il précisé.

S’agissant de la tête liste départementale pour les élections Législatives du 30 juillet prochain à Dakar, le Ministre de l’Economie et des Finances a soutenu que le choix approprié reste suspendu à la décision du Chef de l’Etat.

«Le président de la République prendra les dispositions opportunes au moment où, lui, le souhaitera. Je suis là, aujourd’hui, parce que je viens de déménager aux Parcelles Assainies. C’est ça le sens de cette rencontre», a-t-il tranché.

Avant de clarifier : «je ne suis en concurrence ni avec Mbaye Ndiaye ni avec Abdoulaye Diouf Sarr. Ma mission, c’est de permettre la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (Pse) et d’assurer une victoire éclatante au Président de la République».

«Je ne suis pas demandeur. C’est le Chef de l’Etat qui m’a chargé de militer aux Parcelles Assainies. Je suis à son service si bien que, si demain, il me demandait d’aller à Pikine ou Fongolémi, je le ferais», a conclu Amadou devant une salle archi-comble de militantes de l’Apr venues le soutenir.

Gaston MANSALY (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here