2ème comité économique Sénégal-Japon: Attirer plus d’investissements japonais au Sénégal

0
291
Le deuxième Comité Économique pour la Promotion de l’Investissements des Entreprises Japonaises au Sénégal s’est tenu, hier, en présence du ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, et de l’ambassadeur du Japon au Sénégal, Arai Tatsuo. Il a été question de la présence plus marquée d’entreprises nipponnes au Sénégal avec la mise en place du Pap 2A et de la nouvelle loi sur les partenariats public-privé.

Le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, et l’ambassadeur du Japon au Sénégal, Arai Tatsuo, ont présidé, hier mardi, la deuxième édition du Comité Économique pour la Promotion de l’Investissements des Entreprises Japonaises au Sénégal. Cette rencontre, qui fait suite à la première tenue en février dernier, a permis de passer en revue les investissements japonais au Sénégal avec une présentation des opportunités d’affaires. Selon Amadou Hott, des entreprises japonaises sont déjà présentes au Sénégal dans les secteurs de l’agriculture, du pétrole et des innovations. « Il y a d’autres qui veulent venir investir au Sénégal surtout les startups. Notre option est d’attirer davantage d’entreprises du Japon en leur présentant les opportunités d’investissements au Sénégal avec le Pap 2A, la nouvelle loi sur les partenariats public-privé », a affirmé le ministre.

D’après M. Hott, la volonté du Sénégal est de se positionner comme une plaque tournante en Afrique pour les multinationales japonaises desservant les marchés régionaux et d’accueillir les entreprises japonaises ou leurs fournisseurs basés dans d’autres régions et qui souhaitent se délocaliser.

L’ambassadeur du Japon au Sénégal, Arai Tatsuo, espère que cette deuxième édition du Comité permettra d’élargir les activités des entreprises japonaises sur place et de favoriser l’installation d’autres sociétés nipponnes au Sénégal comme « Sucre Cube » et « Tsuji Plastic » dans la fourniture de l’énergie renouvelable, « Modec et Sctsn » dans le secteur pétrolier. « Le milieu des affaires japonais continue de s’intéresser de plus en plus au Sénégal qui est l’un des pays africains les plus stables politiquement et qui a enregistré une croissance continue au cours de la période grâce à la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent.Plus il y aura d’investissements privés japonais, plus il y aura de créations d’emplois et de transferts de technologies pour le Sénégal. Nous espérons que les entreprises japonaises bénéficieront du potentiel dynamique sénégalais», a indiqué l’ambassadeur Arai Tatsuo.

Le Comité Économique pour la Promotion de l’Investissement des Entreprises Japonaises au Sénégal a été lancé, en février 2020, lors de la visite de la mission japonaise pour la promotion des investissements au Sénégal incluant 20 entreprises japonaises. Ladite délégation était dirigée par Nakatani Shinichi, vice-ministre parlementaire chargé des Affaires étrangères du Japon.

Oumar NDIAYE

LESOLEIL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here