JOSEPH KOTO SE VERRAIT PLUS À LA TÊTE D’UNE ÉQUIPE NATIONALE QUE D’UN CLUB

0
147

(APS) – Joseph Koto, seul technicien sénégalais à avoir qualifié l’équipe nationale locale en phase finale de Championnat d’Afrique des nations (CHAN) en 2009 et en 2011, se voit mieux entraîner une équipe nationale plutôt qu’un club pour la suite de sa carrière.

“On ne dit pas jamais en sport mais je pense avoir fait le tour de la question dans les clubs où je suis resté pendant six ans, aujourd’hui, je préfère donner la priorité aux équipes nationales”, a déclaré le technicien dans un entretien avec l’APS.
Joseph Koto a été pendant des années entraîneur adjoint en club et en équipe nationale, avant de voler de ses propres ailes avec la sélection nationale locale en la qualifiant à deux phases finales de CHAN.
L’ancien ailier de la Jeanne d’Arc de Dakar dont il était le coach adjoint quand ce club disputait la finale de la Coupe de la CAF en 1999 et la demi-finale de la Ligue des champions en 2004, a aussi dirigé les équipes nationales U20 et U23.
Avec les U20, il a été finaliste de la CAN à deux reprises, demi-finaliste et huitième de finaliste de la Coupe du monde.
Pour l’édition U23 de la CAN en 2019, la sélection sénégalaise qu’il dirigeait avait été éliminée par la Guinée (1-2 et 0-0) dès le premier tour.
Interrogé sur le CHAN 2021, prévue du 16 janvier au 7 février, Koto qui a échoué à qualifier les Lions à la CAN 2013, s’est dit “peiné de voir le football local loin de cette grande fête”.
“C’est une compétition qui constitue une belle vitrine pour les footballeurs locaux”, a fait savoir Koto, qui a conduit les Lions locaux au CHAN 2009 et 2011.

SD/BK

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here