Les hommes éduqués “ne violent pas”: une ministre sous le feu des critiques

0
159

La ministre sud-africaine de l’Éducation de base, Angie Motshekga, est sous le feu des critiques depuis qu’elle a sous-entendu que les hommes “éduqués” ne violaient pas, dans un pays ravagé par le fléau des violences contre les femmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here