L’ONG Greenpeace soutient les pécheurs de la Casamance

0
150
L’ONG Greenpeace soutient les pécheurs de la Casamance qui se disent fortement impactés par les récents accords de pêche entre le Sénégal et l’Union européenne. Le chargé de campagne de Greenpeace/Afrique rappelle aux autorités que des milliers de personnes au Sénégal et dans la sous-région dépendent uniquement de la pêche pour leur survie.

Abdoulaye Ndiaye regrette ainsi que les bateaux étrangers capturent des tonnes de poissons juvéniles afin d’être utilisés comme appât pour pêcher le thon. Ce qui représente, aux yeux de M. Ndiaye, un scénario qui risque d’être habituel pour les prochaines années.

Le chargé de campagne à Greenpeace/Afrique est d’avis que le renouvellement de l’accord de pêche entre l’UE et le Sénégal contribue à accentuer la pêche aux poissons juvéniles pour le ravitaillement des bateaux canneurs en provenance de l’Europe. L’organisation demande au gouvernement sénégalais de renforcer le contrôle sur l’activité de ces bateaux étrangers et de prendre des dispositions pour l’arrêt total de capture des poissons juvéniles.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here