Israël et la Syrie ont échangé des prisonniers sous les auspices de la Russie

0
134

La Syrie et Israël, ont confirmé un échange de prisonniers, jeudi soir. L’accord a été conclu grâce à la médiation de la Russie. Il concerne la libération d’une jeune israélienne entrée « par erreur » en territoire syrien. En contrepartie, l’Etat hébreu affirme avoir relâché trois Syriens.

avec notre correspondant à Jérusalem, Sami Boukeliha – RFI

Les trois citoyens syriens sont deux hommes et une femme. Les deux hommes seraient des « bergers », arrêtés il y a quelques semaines, dans la partie du Golan syrien, occupée par l’armée israélienne. La femme quant à elle est une militante syrienne qui purgeait une peine de prison en Israël. Ces détenus, ont regagné leur pays via le point de passage de Qouneitra au sud de la Syrie.

La jeune Israélienne pour sa part, a atterri ce vendredi matin à l’aéroport international Ben Gourion. Elle a regagné son pays à bord d’un avion israélien, qui est allé la chercher en Russie, où elle a visiblement été transférée après sa détention syrienne. La jeune femme, âgée de 25 ans, est originaire du village ultrareligieux de Kiryat Sefer, rapportaient il y a deux jours des médias israéliens qui faisaient écho à des négociations indirectes entre la Syrie et Israël pour conclure un échange de détenus.

Moscou a joué les intermédiaires dans cette affaire. Et ce n’est pas la première fois que le Kremlin s’implique dans ce genre de médiation. En 2019 déjà, la Russie a facilité la libération du plus ancien prisonnier syrien, détenu en Israël. L’Etat hébreu, en contrepartie, avait récupéré la dépouille de l’un de ses soldats, entre les mains de Damas depuis les années 80.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here