Communiqué – Piratage du site PressAfrik

0
531

 

L’Association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne (Appel) dénonce les tentatives de sabotage des plateformes informatiques que le journal en ligne PressAfrik.com subit depuis lundi dernier. Dans un communiqué reçu à ‘’EnQuête’’, elle informe que ‘’le site PressAfrik n’est accessible que par intermittence et est parfois totalement indisponible depuis lundi.

Le mode opératoire utilisé par les personnes malveillantes derrière cette tentative de piratage est connu des acteurs de la presse en ligne au Sénégal. Ils sont nombreux à l’avoir subi ces dernières années. Il s’agit, en effet, d’une attaque de type DDoS qui consiste à envoyer un flux anormal de données que ne sauraient supporter les serveurs jusqu’à ce que ces derniers s’arrêtent de fonctionner’’.

Le mal identifié, le promoteur de ce journal en ligne, Ibrahima Lissa Faye, ‘’travaille d’arrache-pied avec son hébergeur pour la remise en état de la plateforme’’. Il y a tout de même un manque à gagner pour le site qui a dû se rabattre, en attendant, sur sa page Facebook où il partage ses mises à jour. ‘’Appel attire l’attention des autorités sur les menaces qui pèsent sur la liberté de presse à travers cette énième tentative de saper l’intégrité de l’outil de travail des acteurs de la presse en ligne.

Nous continuerons à remplir notre devoir d’informer par tous les moyens techniques et légaux. Et ce ne sont pas ces menaces d’un autre genre qui nous feront changer des lignes éditoriales que nos membres se sont tracées dans le respect des textes en vigueur’’, lit-on dans la note reçue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here