LA CSA DETERMINEE A SE BATTRE POUR LES TRAVAILLEURS, APPELLE “A SE TENIR DEBOUT’’ POUR L’ETAT DE DROIT

0
150
Dakar,  (APS) – La Confédération des syndicats autonomes (CSA) du Sénégal, se disant déterminée à se battre pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs dans un contexte économique social marqué par des difficultés liées aux effets du Covid, appelle parallèlement “à se tenir debout” pour le respect de l’Etat de droit “dans un climat apaisé”.
La CSA, réunie en visioconférence pour statuer sur l’exécution de son plan de travail annuel 2021 ainsi que sur la situation du monde du travail en période de COVID-19, a rendu publique deux déclarations sur le “contexte socio-économique et social’’ du Sénégal et sur “le climat de tension qui est en train d’envahir le pays”.
Le syndicat est revenu sur “le contexte économique et social de notre pays, marqué malheureusement par des licenciements tous azimuts, des travailleurs mis en position de chômage technique avec son corollaire de baisse de revenus, ou sont restés des mois sans salaire (exemple à AQUATECH Sénégal)”.
Il a également examiné “pour s’en inquiéter, l’effet des mesures administratives de restrictions de la circulation des personnes et des biens sous le couvert d’un état d’urgence qui semble se proroger de façon inquiétante (…)’’.
La CSA dit regretter, à ce sujet, “les multiples fermetures d’entreprises contraintes de mettre la clé sous le paillasson sans compter les mesures de licenciement pour motif économique dans des conditions qui bafouent les droits du travailleur (…)’’.
“Face à ces difficultés, peut-on lire, la CSA entend se mobiliser et se battre pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs, le respect des accords signés avec le secteur éducatif et la préservation des emplois”.
Le syndicat a par ailleurs évoqué “le climat de tension qui est en train d’envahir le pays et son lot de manifestations violentes qui n’épargnent même pas les biens de paisibles citoyens”.
Aussi la CSA dénonce-t-elle “toute forme de dérive” relative à l’expression des libertés individuelles et collectives des citoyens et de libertés d’expression et de manifestation pacifique, tout en réaffirmant “son ancrage dans le camp des travailleurs et la sauvegarde de l’Etat de droit”.
Le syndicat demande aux pouvoirs publics de s’engager “à agir pour la préservation de la cohésion sociale” et “appelle le monde du travail à la vigilance et à l’attachement indéfectible à son autonomie de pensée et d’action”.
Il dit se réserver “le droit de prendre toute initiative susceptible d’amener le gouvernement à préserver la paix sociale et respecter les droits économiques et sociaux des travailleurs et des citoyens dans leur ensemble”.
La CSA appelle enfin la Coalition des confédérations syndicales de travailleuses et de travailleurs du Sénégal (CCSS) “à se tenir debout pour une défense conséquente des travailleurs et pour le respect de l’Etat de droit dans un climat apaisé”.

BK/ASG

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here