Football : “L’équipe de France n’est jamais très spectaculaire mais par contre, elle n’est jamais très mauvaise”, analyse Bixente Lizarazu

0
261
Bixente Lizarazu, consultant foot de Radio France, revient sur les trois derniers matchs des Bleus dans les éliminatoires pour la Coupe du monde 2022 : “laborieux” mais, selon lui, rien d’inquiétant.
Article rédigé par

franceinfo
Radio France

Un but, et c’est bien l’essentiel : l’équipe de France s’est imposée (1-0) face à la Bosnie-Herzégovine, mercredi 31 mars à Sarajevo, grâce à Antoine Griezmann, dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Après un nul poussif contre l’Ukraine (1-1) mercredi dernier et un succès peu flamboyant au Kazakhstan (2-0) dimanche, les Français ont donc enchaîné une troisième rencontre de suite en huit jours sans grand éclat. Mais sans défaite. L’analyse de Bixente Lizarazu, consultant foot de Radio France, alors que les Bleus livraient leur dernier match officiel avant l’Euro.

franceinfo : L’équipe de France a fait un nouveau pas vers la qualication pour la Coupe du monde 2002 et elle s’est imposée face à la Bosnie-Herzégovine. Mais sans la manière.

Bixente Lizarazu : On n’a pas la manière, comme d’habitude face à des équipes très défensives, avec des blocs bas, avec une défense à cinq. On a toujours galéré. Ça a été laborieux, mais on n’est jamais suffisamment mauvais pour qu’on ait un accident. Et là, c’est la huitième victoire consécutive à l’extérieur. Donc oui, sur le plan du spectacle, sur le plan de l’animation offensive, il y a plein de choses à dire, ce n’est pas suffisant. Mais le but d’Antoine Griezmann nous permet de prendre cette victoire et c’est largement suffisant.

Et c’est une équipe qui voyage bien : huit victoires d’affilée à l’extérieur. C’est un record historique.

C’est pour ça que l’on peut analyser une forme de déception sur le plan de l’attaque. Sur le plan notamment, de la façon d’attaquer placé. On a une équipe qui est plutôt bonne dès qu’elle a de l’espace, dès qu’elle peut fonctionner en contre. Et dès qu’il faut fonctionner en attaque placée, on a du mal à combiner, on a du mal à surprendre les défenses. Malgré tout, quand on voit cette statistique-là, huit victoires consécutives à l’extérieur, c’est remarquable. L’équipe de France ne fait pas vraiment rêver, ou l’équipe de France, à certains moments, est un peu laborieuse et au final… Je ne suis pas spécialement inquiet de voir une équipe de France totalement maître de son sujet, qui “détruit” tous ses adversaires. Moi, ce que je constate, c’est que cette équipe de France sous Didier Deschamps, elle reste extrêmement régulière. Ça, c’est très rassurant. On n’est jamais très spectaculaire mais par contre, on n’est jamais très mauvais. Et c’est pour ça qu’on arrive à maintenir un certain niveau. Et c’est pour ça que l’on fait partie des meilleures équipes et qu’on arrive à avoir ces résultats. C’est une équipe qui est très pragmatique, c’est une équipe qui est très efficace, à l’image de Didier Deschamps.

Le bilan comptable à l’issue de ces trois matches de qualification est donc plutôt positif. Les Français ont 7 points et 4 points d’avance sur l’Ukraine, qui n’a pu faire mieux que match nul 1-1 face au Kazakhstan.

Le bilan est très bon. C’est vrai qu’on avait mal commencé puisqu’on avait fait match nul face à l’Ukraine. Et puis, le match nul de l’Ukraine nous facilite la tâche. Nous, on revient avec une victoire et l’Ukraine perd des points en route. Donc, au final, ça se termine très bien pour nous et on est assez tranquilles dans ces éliminatoires pour la Coupe du monde 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here