LUTTE – Reprise de la saison : Test négatif pour Eumeu et Lac 2

0
106

Lac 2 a battu Emeu Sène dans un combat qui n’a pas répondu aux attentes des amateurs qui étaient pourtant nombreux dimanche à l’Arène nationale. Une déception d’autant plus grande que la lutte reprenait ses droits après une longue absence pour cause de Covid. La faute aux deux lutteurs qui ont décidé de respecter la «distanciation physique».

 

Des amateurs qui quittent le stade au moment où les deux lutteurs s’affrontent. Rarement on a vu une telle image. Normal car dans les faits, Eumeu Sène et Lac 2 avaient décidé de respecter la «distanciation physique» en cette période de crise sanitaire du Covid-19. Sinon comment comprendre que les deux protagonistes, qui se retrouvaient pour la 3e fois, se soient limités à des balancements de bras pendant 30 minutes (2×15), plus les prolongations.

 

Evidemment l’enjeu était de taille surtout pour Eumeu qui revenait d’une humiliante défaite (par Ko) face à Modou Lô et qui n’avait pas droit à un nouveau revers. C’est ainsi que certains de ses proches ont compris sa stratégie consistant à ne pas prendre de risques et attendre son adversaire.

 

Mais face à un adversaire lui aussi attentiste, il n’y avait guère de place pour le spectacle. D’où la grande déception des amateurs à la fin du combat organisé par Gaston Mbengue.

 

Eumeu Sène trop passif, loin de son style offensif habituel

 

Vainqueur par avertissements (3 contre 4 pour Eumeu), Lac 2 mérite son succès pour avoir le plus tenté quelques attaques et envoyant même deux ou trois fois le lutteur pikinois chez Ardo. Mais il aurait dû prendre plus de risques face à un Eumeu Sène que ses fans n’ont sûrement pas reconnu. Loin de son style offensif et guerrier, le chef de file l’écurie Tay Shinger a été décevant avec une garde trop ouverte ayant occasionné plusieurs coups de son adversaire reçus en plein visage.

 

Luttant comme à son habitude «avec le frein en main», le lutteur de Guédiawaye n’a pu profiter du «non-combat» de Eu­meu ; donnant ainsi raison à ses détracteurs qui lui reprochent souvent sa stratégie défensive.

 

Lac 2 : «J’ai tout fait…Qu’est-ce que les amateurs veulent de plus ?»

 

A la fin du combat, Lac 2 s’est expliqué : «j’ai tout fait dans ce combat. J’ai attaqué et Eumeu Sène n’arrêtait pas de reculer et d’aller vers les sacs. J’ai frappé jusqu’à me blesser à la main, et j’ai continué à attaquer. Qu’est-ce que les amateurs veulent de plus ?», s’est-il défendu. Avant d’ajouter : «C’est un combat que j’ai bien préparé avec beaucoup de sérieux. Je dédie cette victoire à ma défunte mère qui était là lors de mes deux premiers combats contre Eumeu.»

 

Délogé de son fauteuil de «Roi des Arènes» par Modou Lô, Eumeu Sène enregistre une nouvelle contreperformance. Par contre Lac 2, malgré les critiques, poursuit son petit bonhomme de chemin avec ce succès qui intervient après celui décroché face à Boy Niang 2.

 

A noter que le choc des espoirs a tourné à l’avantage de Diène Kairé qui s’est joué de Modou Anta. Le fils de Boy Kairé ayant fait étalage de toute sa panoplie technique en terrassant le lutteur de Thiès.

SOURCE PAR AMADOU MBODJI – AMBODJI@LEQUOTIDIEN.SN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here