Les décisions radicales du Conseil de l‘Ucad après la mort de Gaoussou Diémé!

0
135

iGFM – (Dakar) Les autorités universitaires n’en ont pas fini avec les instigateurs de la violence à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Dakar). Le Conseil restreint de l’Assemblée de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar vient de prendre de nouvelles décisions, suite à la mort de Gaoussou Diémé après les affrontements entre Ndefleng et Kékendo.

Le Conseil restreint s’est réuni hier mercredi en visioconfèrence sous la présidence du Recteur, le Professeur Ahmadou Aly Mbaye. Le point inscrit à l’ordre du jour était relatif à la violence notée au niveau du campus social dans la nuit du jeudi 25 au 26 mars 2021 “imputable à deux associations, kekendo et Ndef Leng”. Violences qui se sont soldées par le décès de Ismaïla Gaoussou DIEME le dimanche 11 avril des suites de ses blessures.

Ainsi,le Conseil restreint a confirmé que le défunt n’était plus inscrit à l’Université depuis 2015, tout en regrettant la présence, au sein du campus social, d’individus n’ayant aucun lien avec l’Université. Ainsi, il a  invité «le Directeur du COUD à procéder à la fermeture totale du campus social jusqu’à la mise en place d’un nouveau système de gestion de la codification.»

Ensuite, le conseil a décidé de la suspension de toutes les amicales d’étudiants jusqu’à nouvel ordre et de la mise en place d’une commission chargée de réfléchir sur le statut de ces amicales  et de proposer un règlement intérieur.

Le Conseil restreint, qui a réaffirmé sa détermination  à promouvoir la paix et la stabilité au sein de l’Université, menace de  traduire en conseil de discipline tout étudiant responsable d’acte de violence.

Publié par Youssouf SANE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here