Célébration du 1er Mai, fête du travail: Les Centrales syndicales accusées de ne plus protéger les travailleurs

0
178
Ce premier mai est consacré la célébration de la fête du travail dans notre pays et de par le monde. Une occasion offerte aux centrales syndicales de remettre les cahiers de doléances aux autorités et au Patronat.


Si le rôle du syndicat est de défendre les intérêts matériels et moraux des travailleurs, pour nombre de travailleurs sénégalais, ce n’est presque plus le cas, selon Elimane Diop qui estime que les syndicats sont maintenant de connivence avec le pouvoir en place.
Ce qui ne plaide pas en faveur de l’intérêt des travailleurs. Même son de cloche pour Fallou Diop qui affirme que que les travailleurs perdent de plus en plus leur travail.

Pour rappel, la maladie à coronavirus a fait perdre plus de 80.000 emplois aux travailleurs. D’où la nécessité pour les centrales syndicales de défendre davantage les intérêts des travailleurs sénégalais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here