Manchester City-PSG: les raisons d’y croire pour le Paris Saint-Germain

0
147
Condamné à un exploit après sa défaite à l’aller (1-2) mercredi dernier, le PSG a des arguments à faire valoir contre Manchester City lors du match retour, mardi soir.
Le Paris Saint-Germain n’a plus le choix. Défaits au match aller par Manchester City (1-2), les Parisiens doivent s’imposer sur la pelouse des Anglais, ce mardi 4 mai, pour espérer participer à une deuxième finale de Ligue des champions d’affilée. Gagner à Manchester ne sera pas une mince affaire, mais les joueurs du PSG ont déjà prouvé cette saison qu’ils étaient capables d’exploits retentissants à l’extérieur. Voici les raisons de croire à la qualification.

Une équipe totalement imprévisible

Pas plus de 7%. Voilà le pourcentage de chances de qualification du PSG après sa défaite lors du match aller. Depuis 1992 et l’avènement de la nouvelle Ligue des champions, une seule équipe est parvenue à se qualifier après une défaite à domicile 2-1 lors du match aller : l’Ajax Amsterdam en 2018-2019 contre le Real Madrid.

Une équipe hollandaise imprévisible et pétrie de talent, à l’image du PSG. En difficulté cette saison en Ligue 1, avec huit défaites au compteur, soit le pire total de l’ère qatarie, Paris sait se sublimer lors les grands rendez-vous. “C’est une équipe capable de tout, des exploits les plus insensés“, nous confirme Eric Roy, consultant pour France Télévisions.

La première période lors du match aller la semaine dernière est venue confirmer l’idée que Paris peut largement dominer Manchester City, l’une des meilleures équipes du continent, toute proche d’obtenir un nouveau titre de champion d’Angleterre. “Mais pour se qualifier, il faudra être collectivement meilleur pendant tout le match. S’il y a bien une équipe capable de mettre City en danger et de trouver des solutions, c’est le PSG“, assure Eric Roy.

Après quarante-cinq premières minutes de haute volée, les joueurs de Mauricio Pochettino avaient lâché physiquement et vu Manchester City prendre le jeu à son compte. Malgré la situation compliquée dans laquelle se trouvent aujourd’hui les Parisiens, ces derniers continuent d’y croire après avoir réalisé de grandes performances cette saison. “Surtout, le PSG a les joueurs pour réaliser cet exploit“, ajoute Eric Roy.

Mbappé et Verratti, des présences déterminantes

Comme prévu, Neymar, Keylor Navas, Angel Di Maria et Marquinhos seront bien présents pour ce match retour. Mais Eric Roy identifie surtout deux autres joueurs-clés du PSG dont le positionnement et le comportement à l’Etihad Stadium seront déterminants pour Paris : Kylian Mbappé et Marco Verratti.

Absent face à Lens samedi dernier (2-1) en raison d’une gêne au mollet, le premier devrait bien être titulaire. “Dans un match comme ça, tu ne peux pas te passer de lui“, explique Eric Roy. En conférence de presse, Pep Guardiola n’envisageait pas la chose autrement lundi : “Il va jouer, j’en suis convaincu. Pour le monde du football et le bien de ce match, c’est mieux qu’il joue.” Régulièrement critiqué début 2021, Mbappé a été essentiel et déterminant face à Barcelone et au Bayern lors des deux tours précédents.

Mais au match aller face à Manchester, comme attaquant de pointe, le Parisien n’a pas du tout pesé, bien muselé par la défense des Citizens et peut-être amoindri physiquement. Finalement, la solution pourrait revenir, selon Eric Roy, du repositionnement de Marco Verratti. En l’absence d’Idrissa Gueye, suspendu après son carton rouge du match aller, l’Italien pourrait évoluer dans l’entrejeu avec Leandro Paredes.

Ce serait une bonne chose. Au match aller, le PSG n’arrivait pas à ressortir le ballon, à trouver un joueur qui n’a pas peur de garder le ballon. C’est ce que Verratti peut faire“, indique notre consultant. Face à la capacité des Citizens à faire tourner le ballon et imposer un gros tempo, la capacité de l’Italien à garder la balle pourrait permettre à son équipe de ressortir de son camp. Sa capacité à distiller de bons ballons sur des phases de contre-attaque pourrait aussi faire la différence.

Un PSG croquant à l’extérieur

Si tout n’est pas encore joué pour la qualification en finale de la C1, c’est parce que le PSG est extrêmement performant à l’extérieur cette saison. Début décembre, le club de la capitale n’était pas certain de sortir de son groupe et de se qualifier pour la suite de la compétition. Mais une victoire au forceps sur la pelouse de Manchester United (3-1) lui avait ouvert le chemin de la phase finale, en éliminant au passage les Anglais de la C1. Depuis, les Parisiens sont allés écraser le FC Barcelone (4-1) chez lui en huitième de finale aller. Et ils ont remis ça à Munich en s’imposant face au Bayern, tenant du titre et grand favori, en quarts de finale (3-2).

Trois victoires qui prouvent que les joueurs de Mauricio Pochettino savent particulièrement bien voyager cette saison. La différence vient, cette fois, du fait que le PSG va jouer à l’extérieur lors du match retour. “Là, ils ont le couteau sous la gorge, ça peut changer beaucoup de choses“, prévient Eric Roy. La réussite des Parisiens à l’extérieur a en tout cas attiré l’attention des Citizens.

Interrogé sur le sujet en conférence de presse d’avant-match lundi, John Stones, le défenseur de Manchester City, a assuré que “le PSG est l’une des meilleures équipes du monde, à l’extérieur ou à domicile“. Preuve qu’une méfiance s’est installée face à l’imprévisibilité des Parisiens, d’autant que City a montré des signes de faiblesse à domicile cette saison.

Un City pas toujours serein à la maison

Depuis le début de l’exercice 2020-2021, Manchester City n’a perdu que cinq fois en 55 matchs. Mais, motif d’espoir pour Paris, les joueurs de Pep Guardiola trois de ces revers sont survenus à domicile. Impressionnants de maîtrise depuis plusieurs mois, favoris à la qualification pour la finale après leur victoire lors du match aller, les Citizens n’en sont pas moins capables de craquer à l’Etihad Stadium.

Début mars, City a perdu face à son rival de Manchester United lors d’une rencontre totalement ratée (0-2). Un match qui pourrait faire office d’exemple pour les Parisiens, et dont le résultat les qualifierait pour la finale. Début avril, c’est le promu Leeds qui s’est imposé sur la pelouse du leader de Premier League grâce à une réussite exceptionnelle (1-2).

Manchester a eu de la réussite lors du match aller, sur les deux buts. Si le PSG fait un grand match et qu’ils ont un peu de réussite à leur tour, alors ça peut passer“, assure Eric Roy. Notre consultant ajoute que “psychologiquement, l’absence de public dans le stade peut aider le PSG. C’est plus facile d’aller dans un stade sans public, sans supporters survoltés.”

Pep Guardiola se méfie de ce retour à domicile face au PSG de Neymar et Mbappé, comme il l’a expliqué lundi. “Une demi-finale retour, c’est très difficile car on a en tête le résultat de l’aller“, a indiqué l’entraîneur de Manchester City. Il a rabâché un mot d’ordre lors de son point presse, pour espérer annihiler rapidement tous les espoirs parisiens : “Il faut qu’on se concentre sur nous-mêmes.

FRANCE INFO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here