ABDOULAYE DIOP SALUE LA MÉMOIRE DE LA CONTEUSE DIEYNABA GUÈYE ALIAS DIEWO

0
190
Dakar, 9 mai (APS) – Le ministre de la Culture et de la Communication Abdoulaye Diop a fait part de sa tristesse suite au rappel à Dieu de la conteuse Dieynaba Guèye alias Diéwo, “une poétesse délicate” dont il a salué le ’’rôle remarquable” dans la promotion des lettres sénégalaises.
Dans un communiqué parvenu dimanche à l’APS, le ministre de la Culture et de la Communication a rendu hommage à la défunte écrivaine, inhumée samedi au cimetière musulman de Yoff, à Dakar.
“Une immense tristesse nous a envahis en apprenant le rappel à Dieu de Dieynaba Guèye, plus connue sous le nom de Diewo, cette femme de culture a joué un rôle remarquable dans la promotion et la reconnaissance des lettres sénégalaises”, écrit-il.
Artiste du conte, Diéwo est “un auteur fécond” dont les ouvrages étaient destinés singulièrement aux enfants que la défunte “chérissait d’un cœur ample et ouvert”.
“Elle a parcouru le Sénégal et l’Afrique, avec en bandoulière son talent d’actrice et sa voix sonore et berçante, pour dire des contes, ou plutôt pour jouer des contes. Elle était, en effet, princesse de la scène devant enfants et adultes saisis par sa parole et son geste”, souligne Abdoulaye Diop.
Il a présenté ses condoléances à la famille de la défunte et à toute la communauté culturelle.
“Dieynaba Guèye écrivaine conteuse savait atteindre son public de lecteurs, d’auditeurs ou de spectateurs, en usant avec une égale aisance des langues nationales et du français”, souligne-t-il.
La défunte, native de Kolda (sud), était lauréate du prix Birago Diop du conte décerné par l’Association des écrivains du Sénégal.
Militante active des lettres sénégalaises, Diéwo est l’un des animateurs du Cercle des écrivains de Kolda dont elle était la très dynamique présidente.

FKS/BK

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here