PELERINAGE CATHOLIQUE – L’édition 2021 ajournée

0
159
Le pèlerinage catholique aux Lieux saints de la chrétienté est suspendu, cette année, pour les Sénégalais, à cause de la pandémie du coronavirus.  La décision a été prise par les pères évêques de la Province ecclésiastique de Dakar.

 

Les pères évêques de la Province ecclésiastique de Dakar sursoient, pour la seconde année consécutive, à l’organisation du pèlerinage catholique aux Lieux saints de la chrétienté. L’annonce a été faite par le Comité interdiocésain national des pèlerinages catholiques (Cinpec), agissant au nom des pères évêques.

Dans un communiqué signé par son président, Monseigneur Paul Abel Mamba, le Cinpec en appelle à la bonne compréhension de tous, notamment des futurs pèlerins régulièrement inscrits et qui lui ont, à maintes occasions, manifesté leur confiance pour effectuer dans la sérénité cette démarche de foi.

Le comité rappelle qu’une telle mesure, prise après mûre réflexion pour, entre autres, éprouver tous les scénarii possibles, est essentiellement liée à la persistance de la pandémie au Sénégal et dans le monde, notamment dans les pays traditionnellement visités par les pèlerins.

Aussi, cette mesure intervient-elle après la recommandation pressante des évêques du Sénégal qui, lors de leur dernière session tenue au Cap des Biches, avaient suggéré le report dudit pèlerinage. Cette mesure, soutient le Cinpec, intervient également après que les chancelleries étrangères ont, par le biais du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, fait remarquer n’avoir pas de visibilité sur la période considérée (août-septembre), pour garantir la délivrance, sauf pour motif impérieux, des visas aux futurs pèlerins.

Pour toutes ces raisons, relèvent les évêques, et ne voulant prendre le moindre risque et exposer potentiellement la vie des futurs pèlerins, il a semblé plus qu’indiqué de suspendre les opérations. Et de s’inscrire résolument dans la dynamique de lutte contre la pandémie pour laquelle ‘’nos pasteurs n’ont eu de cesse de nous sensibiliser, considérant que rien ne vaut la vie humaine’’.

Le Cinpec renouvelle, toutefois, son engagement, comme service d’Eglise, à œuvrer, dès que les conditions exogènes le permettront, pour la promotion, l’organisation et l’encadrement du pèlerinage catholique aux Lieux saints de la chrétienté. Le Cinpec salue la sagesse des pères évêques qui, depuis le début de la pandémie, ont pris la pleine mesure de leurs responsabilités pour, à chaque fois, formuler des recommandations pertinentes qui consacrent le primat et la sacralité de la vie sur toutes autres considérations.

Il s’unit, par la prière, aux efforts immenses qui sont en train d’être déployés par les pouvoirs publics, l’Eglise, les autorités sanitaires et les personnes de bonne volonté pour éradiquer de la surface du globe cette virulente pandémie à coronavirus

VIVIANE DIATTA

ENQUETEPLUS

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here