Terrorisme : six policiers enlevés par al-Qaïda au Yémen

0
116

Al-Qaïda a enlevé six membres des forces de l’ordre au Yémen, à Chabwa (sud), a indiqué jeudi 17 juin à l’AFP un responsable de la sécurité, un incident rare au moment où la guerre qui dévaste le pays permet un retour des groupes jihadistes.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), comme d’autres mouvements extrémistes, tentent de tirer profit du vide sécuritaire engendré par le conflit qui oppose depuis plus de six ans les forces du gouvernement, appuyées par l’Arabie saoudite, aux rebelles Houthis, proches de l’Iran. « Deux officiers et trois policiers (…) ont été attirés il y a deux jours (mardi) par des hommes se faisant passer pour des membres de tribus. Ils sont tombés dans le piège et détenus par l’organisation terroriste », a déclaré le responsable à l’AFP.

Les hommes kidnappés ont été conduits dans la région voisine d’Al-Bayda, a-t-il précisé. Selon ce responsable, un autre policier, « membre des forces d’élite », a été « emmené mercredi soir vers un lieu inconnu ». Ce genre d’incident était rare ces dernières années, al-Qaïda ayant été lourdement affaiblie par des années de revers. Mais le pays assiste à la résurgence du groupe qui cherche à profiter de la guerre entre le gouvernement et les Houthis.

Derrière l’attentat contre Charlie Hebdo

Ce retour s’est renforcé depuis février, lorsque les rebelles ont lancé une campagne intense sur Marib (nord) pour arracher des mains des loyalistes le dernier bastion du gouvernement dans le nord du pays, largement sous contrôle des Houthis. Auteur en 2015 de l’attentat meurtrier contre Charlie Hebdo à Paris, Aqpa a subi de multiples défaites ces trois dernières années, perdant territoires et combattants.

En mars, des responsables des services de renseignements yéménites avaient déclaré à l’AFP qu’Aqpa, qui avait été « presque anéanti », « entraîn(ait) à nouveau des combattants et reconstrui(sai)t des relations » avec les tribus locales.

(avec AFP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here