Amélioration des conditions d’hygiène et d’études des enseignements coraniques: Ranérou étrenne un daara public moderne

0
185
Le président de la République, Macky Sall, a bouclé sa tournée économique dans le nord du pays par l’inauguration, samedi, du daara moderne public de Ranerou. C’est une infrastructure d’un coût de 120 millions de F Cfa visant à améliorer les conditions d’hygiène et d’études des enseignements coraniques dans cette partie du Ferlo.

C’est sous un soleil ardent que le chef de l’Etat Macky Sall a coupé le ruban, samedi, lançant ainsi officiellement le début des enseignements au niveau du daara moderne public de Ranérou, en présence du ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, et d’autres académiques et religieuses du département. L’infrastructure de type 1 à étage est constituée d’un bloc administratif et de deux blocs pédagogiques pour un total de huit salles de classe, une salle polyvalente, une salle de prière, une aire de jeu et un bloc sanitaire pour un coût total, équipement compris, de 120 millions de F Cfa. Cette école coranique, dont les travaux de construction ont démarré en 2017, entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui à la modernisation des daaras financé à hauteur de 10,3 milliards de F Cfa concomitamment par l’Etat du Sénégal et la Banque islamique de développement (Bad).

Dans son discours de bienvenue, le maire de la commune Harouna Ba est convaincu que le Président Macky Sall a, à travers cet acte, satisfait une vieille doléance des populations de Ranérou. « L’enseignement arabo-islamique a toujours été une demande sociale », a-t-il déclaré. Selon lui, ce bijou architectural va permettre d’inculquer aux enfants les valeurs cardinales de l’islam.

« Mais, au-delà des pratiques culturelles, les apprenants vont pouvoir mémoriser le Coran et bénéficier en même temps de l’enseignement religieux, de l’arabe et du français », a ajouté M. Ba, indiquant, dans la foulée, que les enfants vont en sortir avec un certificat de fin d’étude qui leur donnera ensuite la possibilité de poursuivre leurs études à l’école française classique.

De son côté, le chef de l’Etat, Macky Sall, s’est dit très heureux d’inaugurer ce modèle de daara moderne « où l’enseignement coranique peut être développé dans des conditions d’hygiène, de salubrité et d’études exceptionnelles ». Il a rappelé qu’à travers le Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité pour l’éducation de base (Paquet), 3,7 milliards de F Cfa ont été mobilisés pour le volet alimentation et santé des daaras modernes et dans la phase II, 3,2 milliards de F Cfa ont été également mobilisés. « Le Sénégal est conscient qu’il faut que l’éducation nationale participe de façon déterminante dans la formation des apprenants », a fait savoir Macky Sall.

Salla GUEYE (Texte) et Moussa SOW (photos)

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here