GOUVERNANCE LOCALE AfricaTivistes «capacite» 07 communes et municipalités ouest-africaines

0
229
Le projet Local Open GovLab initié par l’organisation AfricTivistes a été officiellement lancé hier, jeudi 29 juillet 2021, à Dakar, au cours d’un séminaire en présence des sept (07) communes bénéficiaires de quatre pays, à savoir la République de Guinée-Bissau, la Guinée, le Niger et le Sénégal. Ce séminaire a été l’occasion de mettre en place le premier réseau d’élus locaux africains pour la Gouvernance locale ouverte.
Promouvoir l’organisation participative par le biais du numérique notamment avec les acteurs des changements est l’objectif que se fixe l’organisation AfricTivistes. Pour mener à bien cette nouvelle dynamique de Gouvernance locale ouverte, a dit Cheikh Fall, président de l’organisation AfricTivistes, Open GovLab a obtenu la volonté politique de sept (7) communes, notamment les maires de Bissau en Guinée Bissau, Labé et Kouroussa en République de Guinée, Dan-Kassari et Matankari au Niger, Rufisque et Gueule-Tapée-Fass Colobane au Sénégal. « Ils sont engagés pour une gestion inclusive et participative des communes avec les citoyens à travers le numérique », a souligné M. Fall.

Pour sa part, Mamadou Aliou Laly Diallo, maire de la commune de Labé(Guinée) a tenu à faire savoir que «c’est avec joie et satisfaction que nous accueillons ce projet. Et d’ailleurs, nous nous sommes porté candidats et on a été retenus parce que nous avons constaté que ce projet vise à nous permettre d’instaurer, de pratiquer une gouvernance locale ouverte, participative pour le citoyen et par le citoyen.

C’est la raison pour laquelle, nous sommes venus à Dakar, pour participer au lancement de ce projet afin de marquer notre adhésion à cela parce qu’il nous permet de respecter les principes de redevabilité».

Et d poursuivre : « A travers ce projet, nous constatons que nous serons outillés puisqu’aujourd’hui, nous sommes au 21e siècle. Donc, il faut qu’on soit à l’aise d’utiliser les outils numériques qui nous permettent de mettre en œuvre nos programmes de développement local », a dit le maire de Labé.

A noter par ailleurs que le séminaire d’AfricaTivistes a été l’occasion de mettre en place le premier réseau d’élus locaux africains pour la Gouvernance locale ouverte.

BARTHELEMY COLY (STAGIAIRE)

SUDONLINE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here